Accueil  |  Politique |  Business & Finance  |  Accidents  |  Art et Culture  |  Sport   |   Technologie |   Nationales  |  Magharebia  |  Internationales  |  Videos


Le banquier tue une escort-girl par peur du rejet

   -    2017-06-19                   31 vues

Le banquier tue une escort-girl par peur du rejet

L'affaire avait défrayé la chronique en septembre 2014: ce mois-là, la police découvrait le cadavre d'une escort-girl polonaise de 25 ans au domicile d'un Suisse dans une commune de la côte dorée zurichoise. L'homme, un banquier âgé de 52 ans aujourd'hui, avait tué l'escort-girl dans un célèbre palace zurichois, le Dolder Grand, avant d'emmener le cadavre chez lui et de l'entreposer pendant 9 jours. A l'époque, on ne savait pas quel était le mobile du crime. Aujourd'hui, on connait désormais les motivations du meurtrier.

En effet, le Ministère public a rendu public l'acte d'accusation. Robert S. avait une peur panique de l'abandon. Il s'était rendu compte que la jeune femme ne voulait pas nouer de relations avec lui et n'acceptait de le rencontrer que contre de l'argent, explique le Blick lundi. Il espérait qu'en tuant l'escort-girl, il ne souffrirait pas de l'abandon.

Le banquier a donc préféré tuer la jeune Polonaise. Il l'a ainsi d'abord droguée, puis battue et étranglée. Avant de cacher le cadavre dans la valise à roulettes de sa compagne. Une valise de 54cm sur 72cm, qu'il aurait choisie à dessein pour qu'elle puisse rentrer dans l'armoire à vins climatisée de sa cave, selon l'acte d'accusation que rapporte le Blick. Selon la justice, il s'agirait donc d'un meurtre.

A noter que l'avocat de Robert S. va plaider lui lors du procès un assassinat ou un homicide involontaire.

(nxp)

Créé: 19.06.2017, 10h02

source d'article